Le repas contrarié de Mister Harle

2017-08-12T20:45:06+00:00 dimanche 06 mars 2011|

 

Mi-janvier, lac du Bourget, site dit « du Lido ». Un petit groupe de harles bièvre (Mergus merganser) est là.

Trois femelles (tête rousse) :

Harles bièvres (Mergus merganser) ♀

 

Deux mâles. On remarque la forme caractéristique de la tête du mâle. Hors de l’eau, le harle fait quand même plus « canard » … :

Harles bièvres (Mergus merganser) ♂

 

Le harle bièvre (Mergus merganser) est un canard plongeur. Il se nourrit de poissons, ce qui, du point de vue du régime et du comportement alimentaire, le rend plus proche du cormoran que du canard colvert !

Voici une petite séquence qui traduit bien la voracité de la bestiole, et la concurrence dans la lutte pour la vie :

1- Je plonge et pas pour rien : Une belle prise. Désolé, le photographe est un blaireau : Il n’était pas prêt à réagir assez rapidement. Donc, pas de photo ! Faudra que j’embauche un pro, la prochaine fois …

2- Les ennuis commencent aussitôt : Tous les parasites et les jaloux du département rappliquent. Mais pas question de partager ! Non mais ! Y a pas marqué « Restos du cœur » sur mon front !

Harles bièvres (Mergus merganser)

 

3- Non mais il insiste, celui-là ! C’est pas parce que c’est mon beau frère … Il a qu’à se mettre au boulot lui aussi … Fainéant ! Parasite !

Harles bièvres (Mergus merganser)

 

4- Plus qu’une solution : Je plonge. Est-ce qu’ils vont me suivre ?

Harles bièvres (Mergus merganser)

 

5- … sont encore là ? Changement de tactique, fuite vers le large …

Harles bièvres (Mergus merganser)

 

6- Non mais ils m’énervent ! On peut pas manger tranquille ? Non ?

Harles bièvres (Mergus merganser)

 

7- Ah non ! Attaque aérienne, maintenant, en plus ! Et par des étrangers ! Voilà un goéland leucophée, manquait plus que lui à mon bonheur !

Harles bièvres (Mergus merganser) et Goéland leucophée (Larus michahellis)

 

8- Pour le moment, replonger … Ah ! Ah ! Surpris, les « cakes » ? Plus personne !!!

Harles bièvres (Mergus merganser) et Goéland leucophée (Larus michahellis)

 

9- Ahhhh, ils vont pas me lâcher … Et ce poisson que j’arrive pas à mettre dans le bon sens … On n’a pas une vie facile, les harles, quand même !

Harles bièvres (Mergus merganser) et Goéland leucophée (Larus michahellis)

 

10- Je vais finir par y arriver … c’est vrai qu’il est assez gros ce poisson, quand même. Après ça, une bonne petite sieste … Mais pour le moment, méfiance, y a le beau frère qui revient à la charge …

Harles bièvres (Mergus merganser) et Goéland leucophée (Larus michahellis)

 

11- Ah non, c’est pas vrai ! Mais que fait la police ! Au secours, à l’aide !!! En attendant, à l’eau les p’tits canards !!!

Harles bièvres (Mergus merganser) et Goéland leucophée (Larus michahellis)

 

12- Ça y est ! Je l’ai dans le bon sens ! Allez hop … gloup … Pas plus compliqué que ça ! Ah, je l’aurai quand même mérité, n’est-ce-pas ?

Harle bièvre (Mergus merganser)

 

Voilà ! La séquence aura duré 14 secondes ! Mais 14 secondes palpitantes, n’est-ce-pas ?

—oOo—

2 Commentaires

  1. Marie Durivault 6 mars 2011 à 18 h 06 min - Répondre

    Juste magnifique !!! Et grâce au texte on a l’impression d’y être !!! 😉

  2. Annie 9 mars 2011 à 19 h 18 min - Répondre

    Superbe séquence !!! persévère il y en aura d’autres ! Je n’imaginais pas qu’il puisse avaler un aussi gros poisson. La femelle harle est très élégante !!!

Laisser un commentaire