2ème rencontre avec le « Casseur d’os » ! (1/4)

2018-05-29T12:38:36+00:00jeudi 02 juin 2011|

Pour obtenir le fond sonore, c’est ici :

Voici donc la 2ème étape de mon projet de rencontre avec le gypaète barbu.

Une semaine de congés (du 16 au 22 mai) me permet enfin de concrétiser mon envie de retourner voir le grand oiseau. Ainsi, dans la période du 18 au 21 mai, donc sur 4 jours, j’installe mon « camp de base » à Bellentre, dans le studio aimablement prété par mes amis Maryse et Jean-Pierre. Le premier jour, je « fomente » le projet de monter jusqu’aux chalets en ruine des Loyes (2030 m), sur le sentier d’accès au refuge du Mont Pourri (carte géoportail), depuis les hameaux des Lanches / Beaupraz (1520 m). Ainsi, je surplomberai les rochers des Sétives dans les falaises desquels le couple de Gypaètes a son aire.

18 mai 2011. Départ des Lanches à 5h30, à la fraiche. Pendant la montée assez raide dans la forêt de mélèzes, j’entends aboyer des chevreuils. Puis j’aperçois un cerf. Malheureusement, à cette heure encore très matinale, pas assez de lumière ;les photos seront floues. Je rencontre encore 2 écureuils, qui m’ont trop vite repéré. A la traversée de l’étage des aulnes, encore juste bourgeonnant, j’entends des bruissements dans les branches. Juste en sortant des aulnes, je suis alors pratiquement au milieu d’un groupe de bouquetins mâles (boucs), en train de perdre leur pelage hivernal. Puis montée douce jusqu’aux chalets des Loyes, ou je me « pose ». 7h30, c’est encore trop tôt pour les gypa. Je décide donc d’avancer un peu plus sur le sentier. Dans la combe du Travers, nouveau groupe de jeunes bouquetins (Capra ibex) mâles.

Deux jeunes individus se battent, comme les grands. Mais ces joutes, si elles ressemblent aux spectaculaires combats des mâles à l’époque du rut, ne sont içi que des jeux, bien photogéniques cependant.

1 – Qui c’est le plus fort ?

Jeunes bouquetins des Alpes (Capra ibex)

2 –

Jeunes bouquetins des Alpes (Capra ibex)

3 –

Jeunes bouquetins des Alpes (Capra ibex)

4 –

Jeunes bouquetins des Alpes (Capra ibex)

5 – Ben quoi ?

Jeunes bouquetins des Alpes (Capra ibex)

6 – Alors ? C’est qui les plus fort ? Allez, on remet ça !

Jeunes bouquetins des Alpes (Capra ibex)

En revenant vers les Loyes, je croise un nouveau groupe de mâles, avec un cabri. Belle rencontre !

7 –

Bouquetin des Alpes (Capra ibex) ♂ avec cabri

Retour aux Loyes. Vers les 9h00, je suis rejoint par un autre amateur de gypa, qui s’avère être un garde du parc. Nous sympathisons. Par contre, les gypa ne semblent pas pressés de se montrer … J’en profite pour apprendre des choses sur cet oiseau. Nous papotons tant et si bien que soudain, vers les 11h, mon compagnon s’écrie « Il est là ! ». Effectivement, l’oiseau est juste au dessus de nos têtes, à un quinzaine de mètres. Évidemment, le temps de réagir, je ne ferai que quelques clichés trop tardifs.

8 – … Mais quelle émotion !

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

9 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

Mon compagnon, lui, n’a rien pu faire. Il devra redescendre en début d’après-midi. Nous avons le sentiment un peu amer d’avoir peut-être raté une chance inespérée, par manque de vigilance …

En attendant une nouvelle chance, il y a quand même de quoi se faire plaisir ! Pour les chocards à bec jaune (Pyrrhocorax graculus), voler semble être un jeu permanent, et ils assurent un spectacle bien sympathique …

10 –

Chocard à bec jaune (Pyrrhocorax graculus)

11 –

Chocard à bec jaune (Pyrrhocorax graculus)

… Il y a aussi les papillons. Ici un splendide Machaon (Papilio machaon), probablement fraichement issu de sa métamorphose, vu l’absence d’usure des couleurs.

12 –

Machaon ou Grand porte-queue (Papilio machaon)

13 –

Machaon ou Grand porte-queue (Papilio machaon)

… Des marmottes (Marmota marmota) !

14 –

Marmotte des Alpes (Marmota marmota)

Vers 15h00, LE revoilà enfin ! Je ne sais pas si c’est le mâle ou la femelle. L’oiseau est apparu en contrebas (parti de l’aire), longeant les falaises et les combes en direction de l’aval, prenant rapidement de la hauteur à la faveur des mouvements d’air (ascendances thermiques ou orographiques), puis revenant vers l’amont pratiquement à l’altitude où je l’attends ! C’est le « cadeau », comme dit mon ami Vincent !

15 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

16 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

17 – (La même, recadrée plus serré)

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

18 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

19 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

20 – Oui, c’est vraiment « le cadeau » !

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

21 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

22 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

Je redescends, ce soir, trop content de ma rencontre, des photos que j’ai faites. Ça m’aide à compenser la déception d’avoir raté le premier rendez-vous, une occasion qui ne se représentera sûrement pas de sitôt … Mais quand même, pour une première ! Merci à mon père, merci à Vincent, à Olivier, à tous ceux qui m’ont transmis ce virus.

A suivre !

P.S. : Si vous avez aimé (et même si vous n’avez pas aimé, d’ailleurs), réagissez en déposant un petit commentaire !

—oOo—

7 Comments

  1. Annie 3 juin 2011 à 6 h 59 min - Répondre

    « …Quand soudain semblant crever le ciel
    Et venant de nulle part
    Surgit……
    Lentement, les ailes déployées
    Lentement, je le vis tournoyer
    Près de moi, dans un bruissement d’ailes
    Comme tombé du ciel….. »
    Barbara

    • Gars Yves 8 juin 2011 à 10 h 53 min - Répondre

      C’est une très belle chanson de Barbara, que je connais bien …

      Merci, Annie !

  2. Marie Durivault 3 juin 2011 à 9 h 23 min - Répondre

    Magnifique !!! Que dire de plus ???

  3. Stephan Peten 13 juin 2011 à 15 h 43 min - Répondre

    Très sympas ces articles sur le Barbu ! Un oiseau que j’affectionne particulièrement !
    Le site que tu fréquentes semble offrir de belles opportunités de photographie, et c’est tant mieux !

    • Gars Yves 20 juin 2011 à 12 h 40 min - Répondre

      Merci pour ton sympatique commentaire. C’est vrai que le site de Nancroix est tip-top pour les observations et la photographie du couple de gypa qui y a installé ses quartiers !

      Je suis allé voir ton site, et j’ai vu que tu as fait toi-même de très belles photos de gypas en vol sur un magnifique arrière-plan. Bravo !

      Tes autres photos sont aussi très interessantes, d’ailleurs.

  4. Catherine (pain bio) 28 juillet 2011 à 18 h 12 min - Répondre

    Et ben ! très sympa cette séance photo, tout y est : Qualité, précision, commentaires instructifs et vivants … Merci de faire partager ta passion Yves, j’me suis régalée !

    • Gars Yves 28 juillet 2011 à 20 h 33 min - Répondre

      Merci pour ce commentaire sympa, Catherine ! Je suis content que le « style » que j’ai donné à mon « p’tit blog » t’ai plu.

      A bientôt pour de nouveaux articles !

Laisser un commentaire