2ème rencontre avec le "Casseur d'os" ! (3/4) - Le blog de Gars Yves

2ème rencontre avec le « Casseur d’os » ! (3/4)

2018-05-29T12:40:55+00:00dimanche 05 juin 2011|

20 mai 2011. Troisième jour. Côté guiboles, tout va bien cette fois ! Un seul objectif possible : Remonter aux chalets des Loyes (carte géoportail), pour espérer revoir « mes » gypaètes barbus de plus près, comme le premier jour. Mais cette fois, on va partir peut-être un peu plus tard, si personne n’y voit d’inconvénients (et comme je suis tout seul … ).

Donc départ des Lanches vers 9h. Évidemment, il y a un prix à payer à ma fainéantise : Au cours de la montée, à part deux écureuils, je ne verrai rien de remarquable, côté faune. Par contre, ce matin, le sommet de Bellecôte n’est pas coiffé de nuages (comme avant-hier), et la paysage est absolument magnifique : Bellecôte (3417 m), la pointe et le dôme des Pichères, l’Aliet (3109 m), avec sa forme très pointue si caractéristique, et qui s’impose au regard dès que l’on monte par la route de Landry à Peisey-Nancroix. Bref, que du bonheur.

Arrivée aux Loyes vers 11h. Pas de bouquetins à l’horizon, à part une étagne (bouquetin femelle) un peu en contrebas.

En attendant la venue espérée des vedettes (j’ai nommé Mr & Mrs Gypa), je photographie à nouveau l’animation permanente locale : Les chocards à bec jaune (Pyrrhocorax graculus).

1 – … ici, un individu à contre-jour.

Chocard à bec jaune (Pyrrhocorax graculus)

Ça y est ! Le (ou la) revoilà ! Comme avant-hier, départ de l’aire (que je ne peux voir d’ici), apparition en contrebas dans le vallon et plané le long des falaises en direction de l’aval,

2 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

3 – … profitant, le long de cette pente, d’ascendances orographiques,

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

4 – … toujours.

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

5 – Plus bas, on préfère spiraler tranquillement pour profiter cette fois d’une ascendance thermique. Maîtrise totale de l’aérologie ! Mais un Grand corbeau (Corvus corax) vient (comme c’est très fréquent) houspiller notre Gypaète

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus) et Grand corbeau (Corvus corax)

6 – … qui, totalement imperturbable, s’en moque comme d’une guigne. Il est vrai qu’on ne joue pas dans la même catégorie.

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus) et Grand corbeau (Corvus corax)

7 – On préfère prendre de la hauteur (dans tous les sens du terme),

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

8 – … en quelque sorte, « s’élever au dessus de la mêlée » !

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

9 – Merci, très cher(e), de bien vouloir revenir vers moi.

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

10 –

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

11 – Oui, je sais, elle ressemble un peu à la précédente, cette photo. Mais c’est si beau.

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

12 –  » – Salut, toi ! Ça va ?
– Oui, moi, ça va ! « 

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

13 –  » – Belle vue, de là-haut ?
– Y a pire, mon gars … « 

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

14 –  » – Merci pour le cadeau !
– De rien ! T’as l’air d’un bon gars … mais maintenant, faut que j’y aille. C’est que j’ai une bouche à nourrir, moi !
– Alors, bon vent, l’ami ! « 

Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

Juste avant de redescendre, ces quelques fleurs à l’intention des lectrices de mon « P’tit blog ».

15 – Gentianes de printemps, ou printanière (Gentiana verna)

Gentianes de printemps (Gentiana verna)

16 –

Gentianes de printemps (Gentiana verna)

Suite (et fin)

—oOo—

11 Comments

  1. Marie Durivault 5 juin 2011 à 17 h 48 min - Répondre

    Superbe !!!

    • Gars Yves 8 juin 2011 à 10 h 52 min - Répondre

      Pour celles et ceux qui ne sauraient pas, Marie, c’est ma (seconde) fille.

      Merci à toi, ma fifille, qui n’omet jamais de mettre un petit commentaire sympa !

  2. Didier 5 juin 2011 à 18 h 36 min - Répondre

    Salut,

    Voilà une belle rencontre, je dois y monter lundi 13/06 pour essayer d’apercevoir ce que vous avez merveilleusement photographié.

    Vous aviez quoi comme materiel svp ?

    Cordialement

    • Gars Yves 5 juin 2011 à 19 h 25 min - Répondre

      J’ai un boitier Canon EOS 7D, équipé (pour la photo animalière) d’un objectif Canon EF 300mm f/4.0 L IS USM (donc stabilisé), associé (presque toujours) à un multiplicateur Canon x1.4 II. J’ai aussi un trépied Manfrotto (classique) équipé d’une tête pendulaire Benro GH2 (un must, cette tête, pour son prix. Service équivalent à une Wimberley !)

      La stab m’a été d’un grand secours pour la photo des gypa en vol, que j’ai faites à main levée. Pour les photos de l’aire : trépied avec télécommande filaire.

      Le secret avec un 300 mm f/4 (surtout avec le multiplicateur x1,4), m’a été transmis par Olivier Dumaine : Garder un diaph autour de 8 à 11, quitte à augmenter la sensibilité pour y parvenir. L’éventuel montée du bruit est largement compensée par le piqué de l’objo, bien meilleur dans cette zone de diaph. Pour moi, ça a été une révélation et la fin des doutes que nourrissais sur la qualité réelle de mon objectif.

      Merci pour le compliment !

      Bonne chance à vous, et belles photos ! Tenez-moi au courant SVP

  3. Maryse 6 juin 2011 à 16 h 33 min - Répondre

    Les voilà enfin ces photos ! Magnifique, passionnant et la description de l’approche et de l’attente, c’est comme si on y était . Nous ne retournerons plus à la Gurraz sans une paire de jumelles. Aurons-nous la chance de voir les premiers vols du bébé début juillet ? En tout cas Yves il faudra y être, toi.

    • Gars Yves 6 juin 2011 à 23 h 45 min - Répondre

      Merci, Maryse. Content que le style que j’ai eu envie de donner à mon « p’tit blog » soit apprécié !

      Ce serait bien si vous aviez effectivement la chance d’assister au 1er envol du jeune gypa ! Mais tu sais, le moment prévisionnel de l’envol est forcément approximatif, à plusieurs jours près … Faut avoir de la chance pour y assister (ou alors, s’installer pour soutenir un siège, avec réserve de Mondeuse et tout et tout !). Quand à nous, début Juillet, nous serons partis en vacance …

  4. Patrick Mari 8 juin 2011 à 8 h 52 min - Répondre

    Yves, ces photos sont magnifiques
    Merci de ce plein de nature
    Sans aucune commune mesure
    On revit, on a envie et tout tombe à pic
    Pour le plaisir des yeux, des sens,
    Tout est bonheur, splendeur et magnificence.

    Patrick

    • Gars Yves 8 juin 2011 à 10 h 44 min - Répondre

      Que te répondre, ami Patrick, pour ce TRES beau compliment … et encouragement ? Je te dirai donc simplement merci, du fond du cœur !

      Je travaille sur le dernier volet, où il y aura un peu des ressemblances avec la seconde partie, mais bon …

      Et bientôt, la Camargue, dès que j’ai le temps, car ça prend du temps !!!

  5. Laurence 8 juin 2011 à 22 h 15 min - Répondre

    Eh bien gars Yves, en voyant tes photos et tes commentaires on peut que t’encourager à continuer et à en faire encore plus … pour nous inciter à prendre le temps de contempler toutes ces petites et grosses bêtes à plumes et à poils (je ne pense à personne en particulier..) !

    • Gars Yves 9 juin 2011 à 20 h 17 min - Répondre

      Merci Laurence, c’est super sympa ! … et surtout, ça encourage ! On va essayer de continuer, donc !

      Merci à toutes celles et ceux qui m’ont encouragé par leurs sympathiques commentaires.

Laisser un commentaire