Fleurs de printemps 2011, ou Une belle rencontre

2017-09-18T15:02:36+00:00 jeudi 13 septembre 2012|

La photo naturaliste (surtout la photo animalière) est plutôt une activité solitaire par nature. A l’évidence, l’extrême discrétion et la grande patience, toutes deux indispensables, sont assez peu compatibles avec l’exercice de cette activité en groupe.

Pourtant, grâce à mon p’tit blog d’une part, mais aussi grâce à des sites de partages sur la photographie, il m’a été donné de faire de belles rencontres humaines. Et cela, ce fut pour moi une heureuse surprise.

Tout peut commencer par un commentaire, un mot sympa laissé sur le site de l’un ou de l’autre. Puis ce seront quelques échanges de courriels, permettant de vérifier quelques affinités de caractères ou de points de vue. Enfin, d’empathie en sympathie, voire en connivence (et pas forcément seulement dans le domaine de la photo de nature), tout cela peut évoluer vers un projet de rencontre sur notre activité favorite, voire même, dans les cas les plus « graves », de dégénérer en amitié.

Aujourd’hui, je vous offre en exemple le résultat de l’une de ces belles rencontres. J’avais découvert, sur un site de partage consacré à la photograhie (généraliste), quelques images d’une grande dame de la photographie naturaliste (plutôt orientée botanique, mais pas que …). Puis j’ai visité son site web, et là, ce fut un véritable choc. Que de beauté !

Après un mot sur le Livre d’Or de la dame, et quelques échanges de courriels sympas plus tard, nous convînmes de nous retrouver, avec son petit groupe de copains, pour passer une journée ensemble à l’occasion de leur séjour dans le massif du Vercors en Mai dernier.

Ce fut pour moi une journée d’une sorte de « masterclass » en matière de photographie de fleurs sauvages ! Comme vous pourrez le constater dans ce qui suit, il y a pour moi un AVANT et un APRÈS, dans mon approche de la photo de fleurs de montagne.

Vous voudriez bien savoir de qui il s’agit, bien sûr. Par discrétion, je n’en dirai pas plus. Mais si vous êtes un(e) visiteur/euse attentif(ve) de ce site, vous avez tous les éléments sur ce blog pour trouver la réponse. Vous pouvez faire des propositions en commentaires. Les plus perspicaces gagneront quelque chose. C’est promis !

—oOo—

◊ 14 mai 2012. Malgré une période de mauvais temps assez froid bien installé, ayant solidement perturbé le séjour et l’activité photographique de nos visiteurs, notre journée de rencontre se fait par un grand beau temps, dans le sud Vercors, dans et autour du cirque d’Archiane.

En matinée, à l’occasion de notre petite rando dans le cirque d’Archiane (lien vers carte Géoportail), nous rencontrons des Gentianes de Koch ou Gentianes acaules (Gentiana acaulis).


1 – Un beau spécimen … Ah le bleu de cette fleur !

Gentiane de Koch ou Gentiane acaule (Gentiana acaulis)


2 – Moi je « kiffe » bien les contre-jours …

Gentiane de Koch ou Gentiane acaule (Gentiana acaulis)


3 – Celle-ci est ma préférée. Et vous ?

Gentiane de Koch ou Gentiane acaule (Gentiana acaulis)


4 – Dans les broussailles, un frémissement. En y regardant de plus près, un lézard vert (Lacerta bilineata).

Lézard vert occidental (Lacerta bilineata)


Puis, l’après-midi, nous décidons d’explorer le vallon de Sareymond, un peu à l’Est du hameau des Nonnières (lien vers carte Géoportail), dans l’espoir d’y trouver des Sabots de Vénus. En effet, nos amis sont très orchidophiles ! Malheureusement, du fait de la météo calamiteuse des semaines précédentes, la végétation accuse un retard d’au moins quinze jours par rapport à l’année précédente. Aussi nous ne verrons qu’un pied de Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus) en fleur. Celui-ci fut donc mitraillé comme une starlette au Festival de Cannes !

Pendant toute la journée, mes nouveaux amis m’ont montré nombre d’orchidées sauvages, et autres fleurs, dont je n’ai malheureusement pas mémorisé les noms, ni même l’image (faut dire que j’ai une mémoire d’anémone de mer).


5 – Quand même une belle orchidée, n’est-ce pas ?

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)

—oOo—

 

◊ 9 juin 2012. Cela fait presque un mois que le belle rencontre a eu lieu. Les Sabots de Vénus sont enfin en fleurs au Col du Granier. Je tente donc de continuer à mettre en œuvre les acquis de ma journée avec la Dame et sa petite bande. Je vous laisse juger du résultat. A comparer avec mes photos de l’année précédente.


6 –

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)


7 –

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)


8 –

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)


9 –

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)


10 –

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)


11 –

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)


Allez, je suis bien remonté pour produire d’autres articles. Vous pouvez donc craindre le pire !


En attendant, on ne lâche rien et on reste motivés, n’est-ce-pas ? Car ce n’est pas le contexte du moment qui est de nature à nous faire lâcher l’affaire, il me semble.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

… et si vous n’avez vraiment rien de mieux à faire, vous pouvez toujours laisser un commentaire ! A bientôt, les fans !

Gars Yves

 

INFO — INTOX — INFO — INTOX — INFO — INTOX — INFO — INTOX — INFO — INTOX — INFO — INTOX — INFO — INTOX — INFO — INTOX —

La « dame qui fait de très belles photos » expose cette année (2012) au 16ème festival de photo nature de Montier en Der. Qu’on se le dise !

—oOo—

 

6 Commentaires

  1. Gentiane... 15 septembre 2012 à 20 h 43 min - Répondre

    De superbes fleurs, Yves, parfaitement mises en valeur ! Bravo ! 🙂

    • Gars Yves 16 septembre 2012 à 20 h 52 min - Répondre

      Merci, Gentiane, pour ce beau compliment ! A bientôt, j’espère, à l’occasion de nouvelles images. 

  2. Marie 17 septembre 2012 à 20 h 22 min - Répondre

    Moi aussi j’adore la gentiane de Koch en contre-jour ! Les Sabots de Vénus sont juste magnifiques !!! Ah et cela dit en passant, je suis tout à fait d’accord pour ta mémoire d’anémone de mer !!! 🙂

    • Gars Yves 20 septembre 2012 à 18 h 31 min - Répondre

      Ça, c’est un commentaire de ma (seconde) fille, Marie.

  3. Isabelle et Daniel 19 septembre 2012 à 19 h 38 min - Répondre

    Une fois de plus un régal cet article ! Je pense que les initiales du nom de la Dame sont E.G. (on a gagné, on a gagné !) et on a hâte de découvrir son expo à Montier. Effectivement les progrès sont nets … Ah ! la fameuse profondeur de champ … les photos sont très belles. On aime beaucoup la Gentiane en contre-jour (un petit faible nous aussi pour la 2ème) et un gros coup de cœur pour la 1ère des sabots de vénus. Bravo et merci Yves !!

    • Gars Yves 20 septembre 2012 à 18 h 30 min - Répondre

      Effectivement, vous avez gagné ! Vous allez donc recevoir votre lot : Mes sincères félicitations !

      Merci pour ce sympathique commentaire, Isa et Daniel ! J’ai hâte que l’on se retouve à Montier, car vous ètes vous-même une autre de mes « Belles rencontres ».

Laisser un commentaire